reddevils-kop.be
I Love Belgium... and you?
 
report



25/03/11 Autriche-Belgique 0-2
Comment décrire ce déplacement en Autriche ? Démentiel !

Nous avions organisé un autocar au départ de Spy (entre Charleroi et Namur) et de Liège. En quelques jours, ce fut complet, et nous avons dû refuser des dizaines et des dizaines de demandes venant de tout le pays. Note pour plus tard : que le Red Devils Kop organise davantage de cars ! Nous voici donc partis rejoindre les 2500 autres supporters belges à Vienne, le temps était de la partie, nous avons à peine dormi dans le car, et nous étions les 3ème car sur place, de quoi avoir le temps de visiter quelques lieux de cette magnifique ville en attendant que tous les fans belges se rassemblent.

Le point de rendez-vous était la Schwedenplatz, à quelques arrêts de métro du stade. C’était plutôt une place où l’on prend son café avant d’aller travailler qu’un lieu de fiesta, et c’est pour cela que les fans belges se rassemblèrent un peu plus loin, sur la Stephansplatz… Et là, ambiance géniale au pied d’une fontaine, la bière qui coulait à flots y remplaçait l’eau, les chants en français (comme « Tous ensemble »), néerlandais (« Waar is da feestje? hier is da feestje! ») et anglais ne s’arrêtaient pas. Des supporters des Cantons de l’Est nous rejoignaient aussi en ce lieu. Les Autrichiens nous regardaient curieux, parfois amusés, et la télévision belge gardait des souvenirs de ces moments où des centaines de Belges guindaillaient bien loin de chez eux. Inoubliable ! Tout restait bon enfant niveau ambiance ; bon ok, quelques barmans ont vu une balle passer sur leurs parasols, mais rien de bien méchant, les farandoles et un drapeau belge brandit en haut de la fontaine ponctuant le tout.



Les fans présents sur la place prirent alors la direction du stade à pied, à plusieurs kilomètres de là… Un superbe cortège se mit en route, composé de plusieurs centaines de Belges, avec quelques carrefours bloqués mais bon, comment faire autrement, la bonne humeur et l’ambiance régnaient à nouveau. Nous sommes arrivés dans un immense parc jouxtant le stade, dans une avenue qui faisait quelques kilomètres de long, et où nous avons croisés des supporters Autrichiens. Ceux-ci ont dû se demander ce que ces centaines de Belges faisaient là, tout le monde s’est nargué en toute sympathie, et après +-2h de marche nous arrivions au stade. Ceux qui avaient fait le voyage en métro on également mit une ambiance de folie dans celui-ci !



Au stade, notre bloc se remplit bien vite, et nos joueurs furent accueillis par nos acclamations quand ils montèrent sur le terrain, ainsi qu’à l’échauffement. Des dizaines de drapeaux et bâches furent pendus un peu partout, l’effet était superbe. Le speaker du stade était bien en voix, la musique excellente, mais nous n’avions pas besoin de ça pour être chauds… Nous avions reçu des chapeaux aux couleurs belges et +-2000 drapeaux belges, sympa. Après l’arrivée des joueurs, la Brabançonne fut reprise en chœur, l’effet était superbe, et le match pouvait commencer…. Que dire sinon que les 0-1 et 0-2 de Witsel furent fêtés dans un délire total, que durant tout le match les chants résonnèrent non-stop, et que lorsque les joueurs sont venus nous saluer on a pu voir que quelque chose de spécial c’était passé. Les Diables avaient retrouvé leur public, et nous ont bien remercié grâce à cette prestation 4 étoiles.




En dehors du stade, la fête continuait, des fans ont attendu les joueurs qui se montrèrent à nouveau bien sympa avec nous. Quand à notre retour en car, il fut beaucoup plus calme, on avait pas dormi pendant plus de 24h et on accusait le coup, mais on est prêt à remettre ça en Allemagne !

Les vidéos et photos du déplacement sont disponibles dans notre rubrique Multimédia.
Posté le 27/04/2011, 22:46:17




12/10/10 Belgique-Autriche 4-4
Après les défaites face à l’Allemagne et la Turquie, et la victoire au Kazakhstan, les Diables se retrouvaient au pied du mur face à l’Autriche. Dans un Stade Roi Baudouin bien garni, le spectacle fut au rendez-vous, un match d’anthologie, mais une fin décevante à cause de ce but tombé in-extremis et ramenant l’égalité (4-4).

L’AREA 12 était de nouveau sold-out, plus de 1200 supporters présents et le reste de la Tribune 4 très en voix. Vraiment, quelque chose à changer, le public suit, pousse l’équipe, nos efforts portent leurs fruits !

Notre bloc était coloré de dizaines de drapeaux sur hampe que les fans ont amenés, et des drapeaux unicolores ont été distribués par le fan-club de Charneux, le rendu était excellent. Les grillages sont désormais également bien colorés de nombreux drapeaux, quant aux fans dans les gradins, le rouge domine de plus en plus... Continuons comme ça ! La Belgique vit et l’a démontré à nouveau.

Malgré le fait que nous avons été menés longtemps au score, le soutien n’a pas faiblit, et que dire de l’explosion de joie lors des 3-3 et 4-3... du jamais vu au Heysel depuis très très longtemps... Un délire total, mais qui n’a pas calmé les joueurs, qui ont gaspillé cette victoire acquise avec les tripes en se laissant avoir dans les arrêts de jeu... Grosse déception sur le coup, mais les Diables sortirent du terrain sous les applaudissements d’un public conquis. On y croit, gageons que ce n’est pas pour rien !


Vidéo d’ambiance dans le Kop disponible ici
Posté le 30/11/2010, 23:11:04




03/09/10 Belgique-Allemagne 0-1
Belgique-Allemagne, 1er match des qualifications pour l’Euro 2012. Un match d’ouverture difficile, et qui ne nous rapportera malheureusement aucun point, même si nous en aurions mérité un.

Pour cette affiche, notre bloc (l’Area 12), avait vu sa capacité augmentée à 1250 places ! Du jamais vu depuis la création du Kop, on peut vraiment être fier de nous. En 2004 nous avons lancé cette initiative en rassemblant une dizaine de supporters, désormais notre bloc était complet près de 2 mois avant le match !

L’URBSFA n’avait pourtant pas bradé ses tickets : 31eur la place… Exagéré. Une formule d’abonnement a été lancée, avec succès. Gageons qu’elle sera rentabilisée… En tout les cas, l’ambiance était au rendez-vous. Des supporters des 4 coins du pays étaient présents, même venant des Cantons de l’Est. L’équipe nationale rassemble tous les Belges, pendant que d’autres essayent de nous séparer… Triste réalité. Continuons à leurs montrer que nous soutenons la Belgique !

Et nous l’avons bien montré face à l’Allemagne. Des drapeaux accrochés aux grillages donnaient davantage de couleurs aux gradins. Les sponsors de la Fédération avaient distribué des gadgets, on ne peut que demander cela, tant qu’ils sont aux couleurs belges. Un des sponsors avaient organisé un tifo énorme, et on ne peut que saluer l’initiative ! Cela fait des années que nous réclamions ce genre d’action. Cela venait doucement, de petits drapeaux étaient distribués notamment il y a 2 ans contre l’Espagne, mais trop petits pour êtres vus.. Ici, le projet était ambitieux, trop sans doute. Plus de 35000 cartons à brandir dans le stade afin de former des flammes sur fond noir. Les supporters ont très bien suivi l’action, pour une première on pouvait craindre le pire mais là, on ne peut qu’être content. Les fans étaient bien chauds ! Mais il faut être réaliste, réaliser de telles formes au Stade Roi Baudouin est difficile, les séparations entre les blocs, les escaliers, tout cela empêche les formes de bien se distinguer. Le mieux serait un immense drapeau belge, après tout le public se déplace pour soutenir ce drapeau.

Après le tifo, viennent les hymnes. Malheureusement, l’hymne allemand a été sifflé, un comportement à bannir. La Brabançonne a été reprise comme rarement. Habituellement, le public reprend surtout la fin (« Le Roi, la Loi, la Liberté »), ici ce fut le contraire : la fin fut un peu coupée tant les gens étaient enthousiastes, mais avant… quel superbe effet, à refaire assurément !!

Vint le match… Ambiance géniale, des chants fusaient de partout, étaient repris par des milliers de fans. Quasiment toute la Tribune 4 était debout, plus de 10000 personnes ! Du jamais vu ! Et les autres tribunes du stade n’étaient pas en reste. Du Kop, on a entendu les Allemands 1x en première mi-temps, et à peine après leur but. Dès qu’il est tombé, le Kop s’est remis a chanté, soutien total jusqu’au bout, et acclamations à la fin. Les joueurs semblaient quitter le terrain sans nous saluer, déçus par le score. Quelques coups de sifflets leurs ont bien rappelé qu’on était là et qu’on méritait leur reconnaissance, ce qui fut fait, et la tribune se remis à hurler tant et plus. Chapeau à tout le monde, il ne nous manquait que ce but égalisateur… Tout était rassemblé, les supporters ont joué leur rôle.

Espérons que l’engouement restera le même lors des prochains matchs. Il est clair que cela dépend des résultats, mais on peut être certain que le potentiel est là. Nous attribuer 1250 places est excellent, mais pas encore assez tant la demande était présente. Croisons les doigts pour la suite !
Posté le 08/09/2010, 07:34:48




11/10/08 & 15/10/08 Belgique-Arménie 2-0 & Belgique-Espagne 1-2
Ce mois d’octobre nous offrait deux beaux matchs au Stade Roi Baudouin : Belgique-Arménie et Belgique-Espagne.

Les supporters devaient passer commande via nous afin d’avoir leurs tickets dans le Kop (=Area 12 sur le site de l’Urbsfa), cela a certainement permis d’éviter les touristes dans notre bloc car on peut dire que l’ambiance fut bonne contre l’Arménie, et diabolique face à l’Espagne !

Contre l’Arménie, 20.000 personnes étaient présentes pour un match qui il y a peu n’aurait pas draîner les foules, les Diables retrouvent leur public. Nous étions environ 200 dans le haut du bloc B, et dès le début les chants furent bien repris. Des supporters déployèrent un grand drapeau belge à nos cotés, nous pouvions placer nos drapeaux et bâches sur les grilles derrière le but, ce qui était du plus bel affet plutôt que de les laisser vides, encore une victoire acquise par les supporters les plus motivés (le DFC Charneux et nous ayant été les plus casse-pieds afin d’avoir cette autorisation). Notre nouvelle bâche fut donc pour la 1ère fois déployée au Stade Roi Baudouin.

Le public avait reçu une sorte de chapeau aux couleurs nationales, sympa à voir, à garder, et à rééditer. Dans le Kop, le RDFC de Riemst nous rejoignait pour sa 1ère sortie officielle et ils se sont bien fait entendre, on les reverra à coup sûr encore plus nombreux nous-ont-ils promis, la famille grandit !

2-0 à la mi-temps, rien à dire les Diables maitrisent leur sujet, le public est content, et dans le Kop une gigantesque farandolle démarre et fait le tour du bloc, cool, folklore et ambiance assurés, ca fait du bien. L’ambiance lors d’un match des Diables est différente que dans un club, le public est mélangé, vient de partout, n’a pas l’habitude d’être ensemble, c’est pour cela que dans toutes les équipes nationales du monde le folklore est mis en avant. C’est simple, efficace, et ca plaît.

Il a fallu ceci dit réveiller le bloc en 2ème mi-temps en entonnant notamment un bon "stand up if you love Belgium". Pas évident au début mais après quelques essais ca se levait. Quant à nous, les chants étaient bien variés, dommage que nous n’étions pas à peu plus nombreux, mais n’en demandons pas trop, tout d’abord pas mal d’habitués on dû se décommander car le samedi paradoxalement ils sont occupés (avec leur club sportif notamment), et de plus on sait d’où revient l’équipe nationale..

A la fin, la plupart des joueurs sont venus nous saluer, et il était temps de se donner rdv pour l’affiche de l’année : Belgique-Espagne...


Belgique-Espagne

Plus de 46000 spectateurs garnissaient les tribunes pour le match face aux champions d’Europe. Environ 13000 supporters de l’Espagne étaient présents. Nous regrettons à nouveau que l’Urbsfa et la Ville de Bruxelles offrent toute une tribune aux visiteurs alors que des milliers de Belges doivent rester sur le carreau faute de tickets disponibles (la tribune derrière le but étant la meilleure marché et donc la demandée). Nous offrons aux visiteurs 2x plus de places que ce que l’UEFA demande. En 2005 la Ville de Bruxelles avait promis une solution, près de 4 ans plus tard on ne voit toujours rien venir, honteux. Cela doit changer pour l’année prochaine !

Mais venons-en au match. Des supporters avaient placés une banderolle sur les grilles "l’union fait la force". Beau message assurément.
L’ambiance fut tout simplement fantastique, de la 1ère à la dernière minute. Les habitués étaient présents, et de nouveaux groupes de supporters, tout le monde prêts à pousser les Diables vers la victoire, ou le match nul, qui nous a injustement échappé. Le moment de folie sur le 1-0 de Sonck à la 7ème fut grandiose, du délire, notre vidéo prise à cet instant le montre bien, difficile de rester à sa place en ce moment-là... Le début de la 2ème mi-temps fut également exceptionnel, les Diables mettant une pression qui aurait mérité un but, le stade nous suivait de plus en plus, les chants se succédaient. Les dizaines de drapeaux dans notre bloc étaient du plus bel effet également. Après chaqsue but espagnol le stade montra son soutien aux Diables, beau comportement de supporters qui doit être souligné.

Vraiment, nous pouvons être fier de nous. Une ambiance pareille est rarement atteinte lors d’un match chez nous, digne des matchs les plus chauds, ce que Belgique-Espagne était. Si on arrive à remettre ça, même s’il faut compter également sur l’attrait du match bien sûr, on aura vraiment rempli notre mission : faire des tribunes lors des matchs des DIables un endroit où on vient encourager son équipe, et non que la regarder.. Nos 440 places étaient vendues plus de 3 semaines avant le match, et bien des gens ont déjà signaler vouloir déjà être en mars face à la Bosnie... gageons que nous serons même plus nombreux si on nous y autorise (nous allons bien sûr le revendiquer), et que nous ferons autant de bruit !


Des vidéos prises dans le Kop lors de ces 2 matchs sont disponibles dans notre rubrique "Multimédia". Profitez-en !
Posté le 17/10/2008, 15:43:20




06-09-08 Belgique-Estonie 3-2
Belgique-Estonie et une nouvelle campagne, de nouveaux espoirs, We Believe...

Après les fantastiques JO de nos Diablotins, nous espérions tous que les Diables continueraient sur leur lancée et que la spirale redeviendrait positive. Et cela a plutôt bien débuté, résultat final 3-2, mais le score ne reflète guère la partie.

Un peu plus de 15000 personnes garnissaient les tribunes du stade de Sclessin. La T3 habituellement réservée aux ultras du Standard était presque pleine, mais inocuppée par ce groupe, les gens ayant achetés leurs tickets aux guichets y étaient placés. Cette tribune s’est bien fait entendre, a bien encouragé les joueurs, et a bien montré lors de l’égalisation estonienne que Vandereycken est tout sauf populaire...
De notre coté, nous occupions le bloc D4, en face, au bord du terrain. Nous étions bien moins nombreux qu’avant, mais que demander de plus après ces années de disette ? Restons positif, nous sommes toujours là et nous nous montrons, les plus fidèles sont les plus chauds. Les groupes de Charneux, du Limbourg, de Turnhout notamment étaient présents. Nous avions prévu une animation en distribuant de grands drapeaux noir, jaunes et rouges dans notre bloc, l’effet fut bon, sans plus, il en aurait fallu sans doute davantage, mais le but était avant tout d’animer la tribune, ce qui fut fait.
Nos drapeaux étaient pendus à l’étage et le coloraient bien, avec notre nouvelle bâche du Red Devils Kop qui sortait pour la 2ème occasion après le match Belgique-Hollande Espoirs à Genk en juillet.

La 1ère mi-temps fut dominée par nos joeurs, le 1-0 tombant à la fin. L’ambiance restait bonne, même si l’éloignement par rapport au but opposé semblait calmer les gens, lors des corners par exemple. En 2ème mi-temps, il en fut tout autre puisque nous avions les joueurs sous nos yeux. 2 tambours rythmaient les chants, et malgré l’égalisation nous avons coninué à chanter. Notre position est difficile à situer à ce niveau, bien sûr nous étions déçus et mécontents, mais quand on espère tant... à quoi bon siffler ce soir-là ? si le résultat était mauvais, là la réaction aurait dû être tout autre à l’avenir. Mais les Diables sont revenus dans le match, l’ambiance est remontée d’un cran, nous avons bien été suivi par les tribunes voisines, et l’ont peut dire que globalement ce match fut une réussite pour nous, un bon départ, nous avons réussi notre rentrée.

Reste maitenant à rééditer ça contre l’Arménie et l’Espagne en octobre... Nous serons plus nombreux, nous retrouverons le Stade Roi Baudouin, plus loin du terrain mais dans un plus grand bloc. A suivre, Belgium till we die... ;-)
Posté le 11/09/2008, 10:49:29




02-06-07 Belgique-Portugal 1-2
Grosse foule au heysel pour cette rencontre, mais malheureusement la moitié du stade était acquise aux Portuguais. Après le gros revers à Lisbonne, les Diables n’avaient guère plus de chance de qualification et le public a moyennement boudé cette rencontre.

Un beau message d’unité fut déployé par nos soins à l’entrée des joueurs : "Belges et fiers de l’être, Belg en trots erop" accompangé d’un immense drapeau belge arboré grâce à deux hampes de plus de 3m. En ces temps où les politiciens se chamaillent à détricoter notre pays, le public a montré beaucoup d’enthousiasme devant ce message.

Le Kop était bien rempli, mais l’ambiance a déjà été meilleur. La Belgique fut menée et revient au score, ce qui anima le Stade Roi Baudouin comme rarement ces derniers temps, enfin nous marquions et pouvions montrer notre joie. Ce fut de courte durée puisque le Portugal fit 1-2, mais les joueurs quittèrent le stade sous les applaudissements, c’est ça que veulent voir les supporters, des battants.
Posté le 06/02/2008, 15:07:47




15-11-2006 Belgique-Pologne 0-1
Après la victoire par 3 buts à 0 contre l’Azerbaïdjan et un Red Devils Kop bien en voix (voire nos vidéos) et occupant environ 200 places dans le stade d’Anderlecht (l’URBSFA avait bien décidé de nous attribuer un bloc), le match contre la Pologne devait nous relancer dans la course pour la qualification pour l’Euro 2008... Ce ne fut pas le cas.

Le Stade Roi Baudouin retrouvait nos Diables, mais son terrain était en très mauvais état, la Ville de Bruxelles mérite-t-elle d’accueillir notre équipe nationale quand on voit le peu de soin qu’elle a pour la pelouse ? A vous de juger.

Le Red Devils Kop occupait son bloc de 440 places, et 200 étudiants namurois avaient décidés de nous rejoindre et furent placés juste en dessous de nous. Ceux-ci étaient assurément de parfaits supporters, ce qui ne fut pas le cas pour tous les gens présents dans certains rangs du Kop, nous savons malheureusement bien que les touristes existeront toujours...
Plus de 20 drapeaux sur hampe étaient comptabilisés dans le Kop, un beau succès assurément ! N’hésitons pas à en apporter au stade surtout, le rendu est tellement beau.

Sur 90 minutes, pas une occasion pour notre équipe, un but encaissé très tôt, mais des chants dans nos gradins malgré tout. Oh bien sûr ce n’était pas la folle ambiance espérée, mais comment s’enthousiasmer devant le triste spectacle donné par notre équipe ? Nous avons joué notre rôle, pas les joueurs... Découvrez d’ailleurs nos vidéos de ce match dans la rubrique "Multimédia".

Un feu de bengale fut allumé en fin de match, les fans belges étant frustrés de voir les Polonais pouvant faire ce qu’ils veulent et pas nous... il faut rester calme malgré les injustices que nous pouvons subir, nous existons et sommes de plus en plus respectés. Les vrais supporters des Diables auront raison de leur soutien, ne l’oublions pas !
Posté le 01/03/2007, 22:06:45




16-08-2006 Belgique-Kazachstan 0-0
Après l’intermède du printemps et ses rencontres amicales où nous étions présents malgré la neige du Luxembourg ou l’emplacement inédit à Sittard contre l’Arabie, les qualifications pour l’Euro2008 débutaient contre le Kazachstan à Anderlecht.

Premier match, de nouveaux espoirs au niveau des résultats de l’équipe, et du Red Devils Kop au niveau sonore et visuel.

Que les Diables ont déçu, personne ne le conteste... Que le Kop n’a pas été à la hauteur, il faudrait être bien difficile pour déclarer cela...

Le stade étant plus petit qu’au Heysel, nous ne nous attendions pas à voir réserver 500 places au RDK. Un arrangement est survenu, 177 places étaient attribuées au fans les plus en voix des Diables.
Les préventes n’ont pas débutées sur les chapeaux de roue. Les fidèles étaient les premiers à réserver, mais le grand public a attendu les derniers jours pour acheter ses tickets.
Quelques jours avant la rencontre, quel ne fut pas notre étonnement de voir notre compartiment amputé du 2/3 de ses places... Nous n’avons guère pu avoir d’explications à ce propos, et faisons le nécessaire pour que cela ne se reproduise plus. Il y a manifestement un problème d’acceptation au sein de la Fédération qui a pourtant tout à y gagner en nous compant parmi ses fidèles. Bien peu de gens avaient envie de revenir après le match nul face au Kazachstan, mais au sein du Kop les supporters sortaient du stade en se disant qu’une belle soirée comme celle-là vaut la peine d’être revécue, quel qu’en soit le score.

Car en effet, l’ambiance fut excellente au sein de notre bloc. Nous craignions d’être tout au plus une soixantaine au vu du nombre de tickets qui nous furent alloués, mais ce ne fut pas le cas. Bien des fans nous rejoignirent, les gens derrière nous se levèrent, le Kop était présent et le montrait !

De la 1ère à la dernière minute, des chants, simples et bien plus variés qu’auparavant, bien plus repris par les supporters aux alentours que lors des matchs déjà vécus en tribune. Une vraie ambiance comme nous souhaitions la créer, ne rien lâcher, et par dessus tout s’amuser.

Avec un Tibo excellent au tambour, de nombreux drapeaux sur hampe, des amis de plusieurs clubs des 4 coins du Royaume à la barre, le Red Devils Kop a fait son boulot.

Nous avions bien débuté la soirée, à "La Coupe", le café des supporters anderlechtois par définition, et sa tenancière Michou nous offrant une tournée générale puisque bien que peu d’entre nous sont mauves, geste sympa qui l’honore ! Petite interview à la radio, tournée sur tournée, tout était prêt pour une belle soirée. Elle le sera à notre niveau, pas au niveau des joueurs... Mais en bons supporters, nous restons optimistes, nous croyons en nos possibilités, ce qui n’est en rien un défaut.

Gageons qu’à l’avenir l’URBSFA comprendre qu’elle doit favoriser les supporters voulant faire vibrer le stade, et les laisser organiser des animations. Il nous a été refusé de lancer des centaines de rouleaux de papier WC à l’entrée des joueurs... mais nous restons déterminé, un stade n’est pas un temple du silence, et comptez sur nous pour arriver à débloquer tout cela !
Posté le 21/08/2006, 23:34:56




08-10-2005 Belgique-Espagne 0-2
Match de la dernière chance pour nos Diables... un stade presque plein, une première mi-temps d’un très bon niveau, une ambiance comme rarement nous avons pu la connaître ces dernières années... Seul le résultat manquait pour que la fête soit totale.

Le bloc du RDK’04 affichait complet pour ce match. 500 supporters rassemblés et pour la plupart bien chauds, avec plusieurs drapeaux sur hampe. Bien sûr, la partie inférieure du bloc participait moins à l’ambiance, mais nous restons persuadés que cela viendra. Match après match, le nombre de supporters chantants non-stop augmente. Il est bien sûr triste de trouver des "touristes" dans notre bloc, des gens venant là pour voir ce que c’est sans participer à la fête, mais avec l’enchaînement des matchs tout s’arrangera, ce problème se rencontre dans chaque groupe d’ambiance.

Plusieurs tambours avaient été emmenés par divers supporters dans le bloc. Cela nous faisait extrêmement plaisir, plus besoin de s’organiser, les fans de tout le Royaume viennent d’eux-mêmes. Il est intéressant de souligner que le Kop n’est pas structuré, n’a pas vraiment de meneur. C’est un bloc pour que les supporters belges puissent soutenir leur équipe du mieux qu’ils peuvent, sans style bien précis, à la belge tout simplement. Le tout est de rassembler les différentes envies sans vouloir trop monopoliser l’attention sur les siennes, baser son soutien sur le respect et la passion pour l’équipe nationale.

Petit message assez vieux jeu à l’entrée des joueurs..."we believe in you"... l’anglais, c’est le style préféré des supporters belges dans les chants, mais dans un message, c’est moins performant.. ;-)



Vient le match, avec beaucoup de chants identiques, mais repris par tant de monde que l’on oubliait cette "monotonie" qui n’en aurait été une que lors d’une banale rencontre sans enjeu. Le stade vibrait, le bloc était chaud, il ne manquait qu’un but pour tout faire exploser... Goor le rata de peu.. les Espagnols pas. On n’entendit leurs supporters qu’à cette occasion, sans critiquer, au contraire, les Belges jouaient enfin dans un stade acquis à leur cause, étouffant les chants adverses.

La 2ème mi-temps vit le match se terminer lors du 0-2, les Diables étaient éliminés, les chants n’avaient plus lieu d’être. Bien sûr, on peut toujours les encourager, mais la déception brisait même les esprits les plus motivés. Dommage ces sifflets d’une partie du public semblant ne venir que pour cela, les Diables s’étaient bien battus. Ils avaient ratés leur camapgne, mais s’ils avaient toujours joués comme ce soir-là, la Belgique aurait joué les premiers rôles.

Retenons surtout le nombre de supporters massés dans le Kop sans réel appel, ils venaient car dans le bloc on sait qu’on pourra jouer son rôle de supporter. Et c’est cela le but du Red Devils Kop, laisser les gens s’amuser enfin lors des rencontres de nos Diables !
Posté le 15/05/2006, 23:21:37




26-03 Belgique-Bosnie 4-1
Pour ce match de la dernière chance, l’URBSFA avait réservé pour le Kop un bloc de 500 places, toujours au même endroit que lors des rencontres précédentes : le bloc B de la Tribune 4.
Tous les tickets avaient trouvé preneurs, les derniers étant partis 2 jours avant le match. On ne peut qu’être satisfait de l’engouement que le Kop génère, en 3 matchs arriver à un tel chiffre est vraiment remarquable, et nous en sommes fier ! Même si cela a causé quelques inconvénients…

Grâce au forum du Kop, plusieurs membres s’étaient donnés rendez-vous sur la Grand-Place remplie de Bosniaques, et surtout dans les cafés autour du stade avant le match. Un bon moyen de faire connaissance avec tous les nouveaux supporters, il y a si peu de matchs des Diables en Belgique qu’il est difficile de se connaître comme dans un club de D1 où tous les 15 jours les mêmes têtes reviennent, mais le Kop grandit, les habitudes naissent, les supporters des Diables ont enfin trouvé de quoi partager leur passion.

Une heure avant le match, bon nombre d’entre nous sont montés au stade. Là quelques supporters ont rencontré une équipe de RTL-TVI qui a réalisé une nouvelle interview de membres du Kop, la deuxième en une semaine pour nous. Il est agréable de se dire que désormais, quand on parle de supporters de l’équipe nationale, c’est à nous qu’on pense, alors qu’il y a un nous n’existions même pas. Et nous devons profiter de cet engouement pour encore grandir, espérons que les Diables nous y aideront, un bon résultat en Serbie redonnerait enfin au Diables une confiance totale du pays… On a réussi dans une triste période à mobiliser des centaines de fans, on ne peut que rêver d’une période de bons résultats à répétition, l’impact dans les gradins serait sublime…



Une septantaine de "pampam" rouges (deux tubes que l’ont gonfle et frappent les uns contre les autres) avaient pu être amenés au stade. Cela permettrait à certains supporters plus calmes de quand même faire du bruit… ;-) Nous avions aussi amené deux grandes banderoles de 10m de long chacune avec des messages positifs malgré les résultats (jusqu’au bout – tot het uiterste). Celles-ci furent montrées l’entrée des joueurs, et pendant les hymnes nationaux qui n’arrivèrent jamais… Oui, on y croyait encore, et apparemment on a bien fait, car le spectacle sur le terrain fut pendant (presque…) tout le match superbe. Enfin nous avions retrouvé une équipe nationale combative ! C’est ça qu’on veut !

Malheureusement nous n’avions pas pu avoir de tambour pour ce match. Cela a malgré tout pesé dans l’ambiance, lancer un chant est toujours plus facile avec cela. Il est aussi à noter que dans notre bloc, de nombreux "touristes" sont venus s’installer. Certains ne savaient pas qu’ils étaient dans le Kop (ce qui est assez bizarre…) d’autres y étaient pour rester assis et se taire… C’est bien dommage que dans un bloc qui se veut à ambiance, ces gens viennent gâcher en quelque sorte la fête. La réaction de certains supporters plus passifs fut inacceptable, tout comme celle des stewards qui ne comprennent apparemment pas que dans un kop, on chante debout… Tout cela ne doit plus se reproduire et tout sera fait pour que l’URSBFA accentue la communication et les avantages dans le Kop pour les supporters les plus ardents. On est là pour s’amuser ! Pas pour rester calme sur son siège, le stade est assez grand pour accueillir ces gens-là.



Mais l’ambiance fut bonne, grâce au résultat aussi. Tout le monde s’est apparemment amusé, les chants auraient pu être plus variés mais ils furent la plupart du temps tous repris, et se sont répandus dans un stade bien chaud. Ça fait vraiment du bien de retrouver un Stade Roi Baudouin vibrant pour ses Diables et les acclamant à foison. Les goals s’enchaînèrent, Emile est venu saluer le Kop lors de son 2ème but sur le 3-1, ce qui lui valut une immense ovation à sa sortie. De beaux pics sur les classiques tel que « We love you Belgium, we do » furent atteints. Et malgré l’arrestation après le match d’un supporter présent dans le Kop pour avoir allumé un feu de bengale (c’est si beau, c’est tellement utilisé par les fans visiteurs, mais c’est strictement interdit…), tout ceux qui se sont retrouvés après le match et ceux que l’on pouvait entendre dans la tribune voulaient revenir au prochain match, voire même pour les rencontres à l’étranger si l’occasion se présente ! Voilà peut-être un de nos prochains objectifs : se mobiliser davantage aussi pour les matchs à l’extérieur, même si pour les matchs restants dans ces qualifications se dérouleront très très loin de notre pays.

A suivre donc ! Nous sommes plus nombreux, plus connus, encore plus motivés, et soudés. Tout est là pour continuer à grandir, et à confirmer, contre Saint-Marin, à Anvers en septembre. ;-)


la banderole

Posté le 07/04/2005, 11:12:07




17-11 Belgique - Serbie & Monténégro 0-2
Ce match très important pour la suite des qualifications était aussi une première pour le Kop : l’URBSFA avait, comme nous le souhaitions, réservé une partie d’un bloc pour les supporters les plus motivés, et la vente de tickets était possible sur le site de la Fédération. Pour rappel, contre la Lituanie à Charleroi il fallait réserver ses places auprès du Kop, qui lui réservait ensuite le tout auprès de l’Union Belge. Désormais, le principal point du "Projet Kop" était d’application et on ne pouvait que s’en féliciter et remercier le service ticketing de la Fédération qui nous avait bien aidé. En quelques clicks les tickets dans le Kop étaient réservés et toute personne passant par ce site (footbel.com) voyait que nous existons (une belle publicité donc).

Le Kop disposait de 440 places dans le bloc B de la Tribune 4. Bien mis en haut au niveau du point de corner, la meilleure vue pour les places les moins chers. A Charleroi nous avions vendu un peu plus de 100 places et quelques dizaines de personnes étaient venues nous rejoindre. Nous n’espérions pas au départ recevoir 440 places de la Fédération, mais bien un peu moins de 300. Notre objectif était de 200 et il fut atteint, de plus dans le bloc nous jouxtant, le A, plus de 100 personnes sont aussi restées debouts prêtes à entonner des chants avec nous. Tout commencait donc pour le mieux...



Certains membres du Kop s’étaient retrouvés deux bonnes heures avant le match afin de profiter comme il se doit de notre boisson nationale et de frites, schéma classique... Mais le temps était bien mauvais, pluie et vent. De plus, un groupe de fidèles venu de Charneux était pris dans les embouteillages et n’allait arriver que quelques minutes après le coup d’envoi. Bien dommage quand on saitqu’ils avaient confectionné une belle voile de plus de 10m contenant l’inscription "Come on Belgium". Simple dans son message mais très belle à voir. Elle sera finalement brandie à la reprise de la 2nde mi-temps. Nous aviosn aussi placé notre prmière bâche sur les barres en bas de notre bloc, celle-ci contenait notre adresse Internet (plus on se fait connaître mieux c’est).
Les drapeaux sur hampe étaient interdits, tout comme les confettis, mais pas un tambour. Certains sont aussi venus avec pas mal de ballons aux couleurs belges.

Le match commencait sous les meilleurs auspices. Un stade très bien rempli coté belge malgré les mauvais résultats. Tout l’étage inférieur de notre tribune était plein et apparemment motivé. Les chants pouvaient démarrer, un beau "We love you Belgium, we do" repris par toute la tribune servant d’exemple pour la suite pensions-nous...

Mais dès la 9ème minute, coup de théâtre, nouvelle erreur indigne du niveau international de la part de certains de nos joueurs et automatiquement but pour les Serbes... Stupeur dans le stade, et déception pour nous car il est déjà dur de réveiller les gens en tant normal, mais alors quand nous sommes menés...

Pourtant le Kop ne se découragea pas malgré la prestation peu emballante de notre équipe, les chants résonnaient encore, même si tout le monde sentait bien que sur le terrain ce serait bien difficle de revenir au score. Les occasions bêtement ratées par nos Diables rendirent le public mécontent et le 0-2 en 2ème mi-temps sonna le glas des chants.


Bilan de cette soirée :

Point positif :

le nombre de gens présents au stade et dans le Kop. Si on assimile les personnes debouts dans le bloc A, nous dépassions allègrement les 400 supporters. Tous n’ont pas chanté, hormis au début du match, mais cela est excusable au vu du jeu proposé, c’est partout ainsi.


-Point négatif :

le manque de coordination dans nos chants. Pour contenter tout le monde en équipe nationale il faut varier les styles, et le style anglais ne fut pas assez présent. il faudra absolument remédier à cela pour le prochaine partie, contre la Bosnie le 26 mars 2005 à Bruxelles. Bien sûr la Belgique est mal en point au niveau du classmeent, mais le plaisir du football est de croire en la victoire, croire que tout est possible. Dès lors nous ne baisserons pas les bras tant que mathématiquement nous n’aurons plus de chances d’être qualifiés. Rien n’est fini !

Posté le 17/01/2005, 13:16:12




09-10 Espagne-Belgique 2-0

Voici le compte-rendu du voyage en Espagne de membres du Kop...



Vendredi midi. Arrivée à l’aéroport de Charleroi de quatre valeureux Liégeois, trois supporters du FC Liège et un du Standard. Une seule question en tête : y aura-t-il beaucoup de supporters belges dans notre avion ? Tobiasse m’avait envoyé un SMS la veille. Ils étaient une vingtaine. Combien serons-nous ? Dans le hall, aucun supporter. Mais où sont-ils donc ? A la buvette, évidemment !!! Sont-ils trente, cinquante, cent, c’est difficile à dire, mais un peu partout on voit des écharpes, vareuses et chapeaux à cornes aux couleurs nationales.
L’ambiance est bonne, les regards amicaux et les sourires s’échangent entre groupes de supporters, majoritairement néerlandophones.
Le voyage se passe bien, dans le calme. On s’amuse bien, mais par respect pour les autres passagers, on ne commence pas à lancer des chants dans l’avion.

Arrivés à Valladolid, tout le monde se perd un peu de vue, car Santander est quand même à 250 km et tout le monde n’a pas les mêmes projets. Certains veulent voir le match des Espoirs, d’autres vont à Bilbao. Nous, nous allons directement à Santander, mais certaines péripéties (égarement sur les routes bordéliques espagnoles, overbooking de notre hôtel) font que notre première soirée est gâchée. Nous voulions sortir en ville le vendredi soir, mais on est tellement tard et fatigués qu’on décide de prendre des forces pour le lendemain. On se contente de quelques Heineken à la cafétéria de l’hôtel, et on va dormir.

Samedi. On prend un taxi (don’t drink and drive, et on voulait bien boire) et on arrive en ville un peu avant midi. On croise les Namurois à la terrasse d’un café, mais comme le match est à 21h45, on avait décidé de ne pas boire trop tôt. On a donc continué et attendu cinq minutes avant d’ouvrir la première canette de Jupiler :-))

Nous avons marché un peu un ville, faisant quelques arrêts dans des cafés typiques, mais tout était "normal". Rien n’indiquait que le match avait lieu ce soir. Rien de comparable avec Glasgow et Eindhoven, où on croisait des kilts et des Oranje partout. C’était un peu comme à Cologne. On croisait rarement un ou deux supporters espagnols...pas très sympathiques. Regards froids en passant et c’est tout.

On s’est alors rendu au stade, mais là non plus, aucune animation. Il y a bien les vendeurs d’écharpes et de drapeaux, mais rien d’autre. Le match est encore loin, mais juste à côté du stade, on espérait trouver les plus motivés des deux camps. On rencontre quand même un Belge, d’origine espagnole et supporter de la Seleccion. On sympathise autour de quelques bières et il nous accompagnera pour le reste de la journée.
On a donc repris le bus direction centre ville, et là, ce sont encore les Belges que l’on voit. Ils ont pris possession de la terrasse d’un café sur une petite place, et le kiosque à musique est recouvert de drapeaux belges. Les premiers chants résonnent, mais toujours rien du côté espagnol. Seuls les enfants viennent près des Belges pour se moquer de nous en criant "España, España!!!". Un match sera même improvisé entre supporters et enfants, mais les premiers ne carburant pas à l’eau plate, il paraît qu’ils se sont fait ramasser par les gamins :-))
On reste assez longtemps dans ce café, discutant entre supporters, belges exclusivement, puis la faim se faisant sentir, on commence à chercher à manger. Mais malheureusement, les Espagnols n’ont pas le même rythme de vie que nous et c’est impossible de trouver un restaurant ouvert à 19h30. On est donc obligés de manger des "crasses" achetées dans un supermarché, et on se dirige vers le stade.

A cette heure-ci, l’animation est bien présente, mais aux alentours du café du stade, les Belges sont aussi nombreux que les Espagnols, alors que nous ne sommes que 300 à avoir fait le voyage et que tout le monde n’est pas encore arrivé. On dirait que le foot n’est pas une fête en Espagne!!! Mais il faut reconnaître que contrairement à chez nous, le café du stade continuait à servir de la bière alcoolisée dans des verres, et pas de la NA dans des gobelets en plastique.

Nous avons fait une petite pause pour aller saluer l’arrivée du car des joueurs, repris quelques forces, et on s’est enfin dirigés vers notre tribune.
Nous n’occupons qu’un petit bloc, bien observé par la police locale. Les supporters sont motivés, et les chants sont nombreux. Et on en profite aussi pour saluer les connaissances qu’on n’a pas encore vues pendant le séjour. Après une minute de silence très bien respectée par les deux camps, le match est lancé à toute allure et on manque d’en prendre un dès la première minute. Les Diables vont avoir besoin de nos encouragements et on s’y met!!! Mais malheureusement, tout le monde connaît l’issue du match et les événements. L’ambiance en a évidemment souffert. On ne peut pas dire qu’on ne faisait plus de bruit, mais à partir de l’exclusion de Deflandre, et encore plus après celle de Goor, ce n’était plus vraiment des chants positifs, mais des insultes à l’arbitre qui pleuvaient. Mais on ne peut pas nous en vouloir. Je n’ai encore vu aucune image de ces phases à l’heure où j’écris ceci, mais de la tribune, ces exclusions semblaient totalement surréalistes et injustes. Avec l’exclusion de Deflandre, tout le monde a fait le rapprochement avec Glasgow et on espérait un scénario pareil, avec un dénouement magique, mais rien de tout cela n’est arrivé. 1-0, 2-0, deux exclusions, plus personne n’y croyait et la fin de match est devenue presque anecdotique, toujours ponctuée des cris de révoltes des supporters belges.

Au coup de sifflet final, les joueurs sont venus nous saluer, ainsi que Manolo, le célèbre joueur de grosse caisse espagnol. Nous n’avons pas pu sortir du stade directement, et Jan Peeters et Aimé Antheunis en ont profité pour venir nous féliciter pour notre présence.

Quand nous avons enfin pu sortir du stade, nous nous sommes dirigés vers l’entrée du stade, et nous en avons profité pour encore apporter notre soutien à Eric et Bart qui étaient les deux héros malheureux et qui attiraient toute l’attention des journalistes.

Ensuite, très déçus, nous avons errés dans la rue, mais le moral est vite revenu en voyant un café où encore une fois, ce sont les supporters belges qui assuraient. On a vite oublié notre déception autour d’un bon verre, et vers 3h00 du matin, on est allé dormir. Le retour sera long, et encore plus après la défaite...

S4


PS : ce compte rendu ne reflète que ce que j’ai vécu. J’espère que d’autres témoignages viendront s’ajouter à celui-ci et nous apporter d’autres points de vue. Car je suppose que les Espagnols savent aussi faire la fête :-))

Posté le 12/10/2004, 17:47:30




04-09 Belgique-Lituanie 1-1
Au delà du score décevant, ce match fut une grande réussite pour le Kop. En effet, c’était la 1ère fois que nous pouvions vraiment nous rassembler lors d’un match des Diables. Nous étions 108, très très motivé, équipés de plus de 10 drapeaux sur hampe, de 2 tambours, colorés de la tête aux pieds.. Tout pour réussir notre soirée donc.



Les 1ers membres du Kop sont arrivés dans Charleroi vers 16h30, dans le centre-ville, afin de profiter aux terrasses du beau temps, et des boissons.. Il y avait à ce moment-là encore assez peu de supporters belges dans les rues, mais par après ils sont arrivés en masse. Nous avons rencontré un groupe de supporters bien motivés venant de Courtrai qui était dans le même bloc que nous, juste en dessous, équipé de 2 grosses caisses ! Gageons que nous garderons contact.

Une bonne partie du Kop s’était donnée rendez-vous à 17h30 devant notre tribune afin de passer à la scéance de maquillage.. Nous en avons aussi profité pour distribuer quelques centaines de tratcs avec la Brabançonne inscrite dessus, et une petit pub bilingue pour nous. Nous avons également rencontré des fans Lituaniens parfois sympas, parfois à éviter.. Notre credo reste la bonne humeur et le fair-play, donc autant nier ces pseudos supporters.

Une fois tous rassemblés dans la tribune, des membres de Charneux montèrent à l’étage pendre une voile de +-20m. Il y était inscrit "une victoire pour un bon départ", sans commentaires.. La télévision n’a malheureusement pas daigné montré ce beau message d’encouragement...

Nous ne pouvions pendre nos drapeaux sur les grilles, l’URBSFA nous l’avait demandé, et nous avons respect cette contrainte. Mais encore une fois, nous avons été berné, en face les fans belges pouvaient le faire, eux... Tout comme nous ne pouvions avoir de grande voile à faire glisser dans les gradins, alors qu’en face apparemment oui... Nous ne manquerons pas de signaler cela à l’URBSFA, et d’en discuter.

Plusieurs supporters n’étant pas au départ dans le Kop nous ont rejoint pendant le match. Nous étions alors envrion 150, et nous n’avons pas arrêté une seule minute de chanter ! Le rendu à la TV fut moyen car nous étions dans le coin à l’ombre en haut de notre tribune inférieure, d’où peu d’effet visuel et sonore à l’antenne. Mais cela ne pouvait être également qu’ainsi puisque cette place nous était recommandée (la vue y était excellent ceci dit).

Les chants furent assez variés, mais nous devons apprendre à nous connaître, à prendre un caractère plus uniforme. Parfois, un chant lancé d’un coté était dépassé par un venant de l’autre.. Nous en reparlerons, mais pour un début ne faisons pas la fine bouche, nous avons réussi notre coup.

A la TV les Lituaniens semblent avoir été plus motivés que nous au vu du bruit... Pourtant, en toute sincérité, je ne les ai entendu qu’une fois chanter...

Le but égalisateur refroidi un peu l’ardeur du groupe, mais pour très peu de temps. Peersman nous incitait à davantage encore pousser notre équipe, ce qui ne changea rien au score de parité malheureusement.



Une fois le coup de sifflet final donné par ce médiocre arbitre chypriote, et malgré ce résultat décevant, les applaudissements ont retenti dans notre groupe, au contraire d’une bonne partie reste du stade, signe que nous sommes là pour les encourager et faire la fête non-stop, ce que nous avons fait, et ce que nous referons !

Le Kop existe enfin, nous allons maintenant essayer (il le faut) d’avoir au moins 1/2 bloc lors des matchs à Bruxelles. Nous avons montré toute notre bonne volonté, et au vu des réactions et du nombre de visites ces derniers jours sur le site, le potentiel est énorme. Le Kop doit avoir son bloc au Stade Roi Baudouin !


Posté le 05/09/2004, 22:30:07




18-08-04 Norvège - Belgique : 2-2
Nous sommes arrivés à Oslo le mercredi en fin de matinée. Dans un premier temps, cette ville nous paraissait peu charmante avec ses nombreuses industries situées dans la périphérie.
Le temps était agréable, ce qui impliquait évidemment la consommation de quelques petites canettes de bière achetées sur le trajet. Chose primordiale, car le prix de ce breuvage (pour un 50cl) à Oslo est de +/-6,5 € en café et +/-3€ en magasin !
Nous avons flâné l’après-midi afin d’apprécier un peu mieux cette ville qui devenait bien plus sympathique que ce que nous en avions pensé aux premiers abords. Cette balade fut ponctuée par quelques arrêts près de sources afin de rafraîchir nos boissons… Nous ne rencontrions personne vêtu de quelconque maillot de foot ou autres ustensiles de supporter (à croire que l’on n’était pas le jour du match).
Ce n’est qu’une fois arrivé près du stade que nous avons constaté que nous étions le bon jour. C’était loin d’être l’euphorie générale, on se rendait bien compte qu’il s’agissait du match amical et non d’un match décisif pour une qualification.
Peu avant d’entrer dans le stade, un policier nous appris qu’il était interdit de consommer de l’alcool en rue, mais il était trop tard, le "bien" était fait.

Au moment de rentrer dans l’enceinte, on nous appris que l’on ne pouvait pas rentrer avec le drapeau du Kop (trop grand parait-il). Environ 25 supporters belges étaient présents à la rencontre, dont moins de la moitié (voir le tiers ou le quart) ayant fait le déplacement principalement pour la rencontre : Impossible, de tenter de mettre de l’ambiance dans cette jolie arène contenant 16669 spectateurs.
Dans la tribune opposée, il y avait +/-60-80 fans norvégiens qui restèrent debout en chantant régulièrement (sans doute le kop local). A la fin de la rencontre, aucun joueur belge n’est venu remercier les motivés ayant fait le déplacement, une non-action bien dommage.
Sur le retour vers notre logement, nous constaterons qu’Oslo était une ville assez animée le soir. En effet, toutes les terrasses de café étaient pleines, ce qui n’est pas mal pour un mercredi.

En résumé, ce fut un déplacement assez calme et qui montra à nouveau qu’il y a bien trop peu de motivés pour la nationale. Mais c’était aussi un match amical disputé assez loin de chez nous.. En espérant que cette tendance s’inversera nettement pour notre seul déplacement officiel de 2004, en Espagne.


Merci à Guy Mélen pour ce rapport

Posté le 23/08/2004, 23:42:43




Archives ...

Hollande-Belgique 29/5/04 : 0-1
Belgique-Turquie 28/4/04 : 2-3

 
WebTeam  -  Admin     
Contact : Info@reddevils-kop.be      
Site en Français WebSite in Nederlands